Les matières premières, sous un angle différent – 11. Le coton

Print Friendly, PDF & Email

La Suisse est une plaque tournante du négoce des matières premières. Saviez-vous que cette activité représente 4% du PIB suisse, et même 22% des recettes fiscales pour le canton de Genève ?

Nous continuons d’explorer ce vaste sujet sous un autre angle, et nous publions une série d’articles, en nous focalisant à chaque fois sur une matière première avec des anecdotes, des citations. Penchons-nous sur le coton.

coton

Le coton : « l’arbre à laine »

La première mention connue du coton est celle qu’en fait Hérodote en 445 avant J.C. Parlant de l’Inde, il dit ” Là-bas, il y a des arbres qui poussent à l’état sauvage, dont le fruit est une laine bien plus belle et douce que celle des moutons. Les indiens tissent des vêtements avec cette laine d’arbre”. Sur ce lien, vous trouverez une représentation de l’arbre à laine, qui date du XVème siècle.

Il semble acquis que l’usage du coton est très ancien et date de plus de 3000 ans avant J.C. Il s’est répandu à partir de l’Inde vers le Moyen Orient, puis vers l’Egypte et le reste du monde. Du coton naturellement coloré, datant de plus de 5000 ans a été découvert sur la côte nord du Pérou.

 

La production du coton à grande échelle

C’est surtout avec la Révolution industrielle (entre le XVIIème siècle et le XIXème siècle) que la baisse des prix de la production de coton a permis une diffusion généralisée de cette matière première.

Pendant la Révolution industrielle, des inventions ont permis la production du coton à grande échelle. On peut citer James Hargreaves qui en 1764 a construit la machine à filer industrielle à plusieurs fuseaux.

Quelques années plus tard, Richard Arkwright inventa la machine à peigner et à filer.

Finalement, c’est en 1779 que Samuel Crompton fit la synthèse de ces deux métiers, en créant le mule-jenny, une machine à filer à énergie hydraulique, à la productivité environ 40 fois plus élevée que le rouet.

Le coton évoque une matière douce et soyeuse. Pourtant, aux Etats-Unis, son histoire est indéniablement liée à celle de l’esclavage.

Aujourd’hui, ce sont la Chine, l’Inde, les Etats-Unis, le Brésil, le Pakistan, le Brésil, l’Ouzbékistan, l’Australie et la Turquie qui sont les principaux producteurs de coton.

 

Et maintenant ?

“World cotton consumption in the 2021/2022 campaign will once again exceed, for the second consecutive year, the total volume produced, which will translate into a reduction in surpluses and a greater rise in international prices for this industrial crop of the last eight years.”

« La consommation mondiale de coton de la campagne 2021/2022 dépassera à nouveau, pour la deuxième année consécutive, le volume total produit, ce qui se traduira par une réduction des excédents et une hausse plus importante des prix internationaux de cette culture industrielle des huit dernières années. »

Nous avons aussi notre rôle à jouer. Nous devons privilégier les cotons recyclés, biologiques, sans irrigation, équitables avec une bonne traçabilité géographique.

Le coton doit donc relever beaucoup de défis.

 

Défis écologiques et droit des travailleurs

Le coton a besoin de beaucoup d’eau pour se développer. Pour un t-shirt de 200 gr en coton, on a besoin de 1200 litres d’eau d’irrigation.

La culture du coton génère des émissions en CO2, causées par exemple par le passage des tracteurs et la fabrication des engrais.

En ce qui concerne les pesticides, environ 6% des pesticides et 14% des insecticides mondiaux sont utilisés pour le coton.

De plus, la santé des cultivateurs est mise en danger par les pesticides. Une étude de décembre 2020 estime qu’au moins 500000 Ouighours travaillent la récolte du coton à la main.

Dans la même série « Les matières premières, sous un angle différent » :

  1. Le chocolat
  2. Le tournesol
  3. Le café
  4. Le cuivre
  5. L’aluminium
  6. L’acier wootz
  7. L’étain
  8. L’hydrogène
  9. Le maïs
  10. Le riz

 

Sources :

https://lnkd.in/d5q5huG

https://www.futura-sciences.com/tech/dossiers/technologie-vegetal-textiles-585/page/3/

Coton — Wikipédia (wikipedia.org)

The world price of cotton will rise in the 2021/2022 season due to higher consumption – Tridge

Photo credit : canva

Pascaline Stella Pascaline Stella

I worked as an information officer in the field of commodities in a bank. I have 20 years of experience.
What I like most about my job is researching, find the right information and finally that people are satisfied with my work.
I'm passionate in history. I'm interested in social media, and I am familiar in community management

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.