Les matières premières, sous un angle différent – 19. Le cobalt

Print Friendly, PDF & Email

La Suisse est une plaque tournante du négoce des matières premières. Saviez-vous que cette activité représente 4% du PIB suisse, et même 22% des recettes fiscales pour le canton de Genève ? Nous continuons d’explorer ce vaste sujet sous un autre angle, et nous publions une série d’articles, en nous focalisant à chaque fois sur une matière première avec des anecdotes, des citations. Focus sur le cobalt, un métal utilisé dans la transition énergétique.

cobalt

La transition énergétique semble entraîner une diminution de la dépendance aux énergies fossiles. Elle crée en réalité de nouvelles dépendances : les énergies renouvelables et les voitures électriques, par exemple, sont très consommatrices de matériaux, dont le cobalt.

 

Étymologie 

Le nom du cobalt vient de l’allemand « kobold » signifiant lutin, mauvais esprit. Au Moyen Age, les mineurs allemands qui extrayaient les minerais de cobalt pensaient que les mines étaient hantées par des esprits souterrains, qui provoquaient des glissements de terrain et des chutes de pierres.

 

Le cobalt dans les sources

Citons notamment Pline ou Théophraste qui parlent de Kyanos artificiel, en fait, un verre coloré ayant l’aspect du lapis-lazuli.

 

Historique du cobalt

Le cobalt est un métal utilisé depuis l’Antiquité pour teindre le verre d’un bleu profond. Il est d’ailleurs présent dans les verres de Venise les plus anciens.

Au XVIème siècle, en Bohême, on fabriquait le « saffre », puis le « smalt », utilisés en verrerie et en céramique.

Finalement, le cobalt a été isolé en 1735 par le chimiste suédois Georg Brandt.

 

Le cobalt et l’Afrique

Vous lisez probablement cet article sur une tablette, un smartphone ou un ordinateur portable. Dans ce cas, votre appareil pourrait bien contenir du cobalt provenant de la République démocratique du Congo (RDC).

Ce métal est indispensable à la transition énergétique. Il provient en effet de la RDC, ce qui représente environ 70% de la production mondiale.

 

La face cachée du cobalt

Cependant, la RDC est en proie aux conflits armés et à la corruption, et cette situation est synonyme de risque pour les approvisionnements.

En outre, certaines mines artisanales exploitent des enfants. De ce fait, l’empreinte écologique des véhicules électriques est régulièrement pointée du doigt dans les médias, et est utilisée pour ternir l’image « verte » de la voiture électrique. Pour toutes ces raisons, la plupart des constructeurs automobiles, à commencer par Tesla, ne font pas mystère de leur volonté de se passer totalement de cobalt dans leurs batteries.

 

Utilisation du cobalt dans les batteries et les technologies vertes

Sans cobalt, il n’y aurait pas de batteries pour nos smartphones.

Il est un composant essentiel des batteries rechargeables lithium-ion utilisées dans les smartphones, les ordinateurs portables et les voitures électriques.

Selon une enquête d’Amnesty international, le cobalt extrait par des enfants et des adultes dans des conditions extrêmement dangereuses pourrait se retrouver dans les chaînes d’approvisionnement de certains des plus grands constructeurs automobiles du monde.

 

De quoi est composée une batterie standard d’un véhicule électrique

Voici une infographie qui montre la répartition des principaux métaux dans une batterie standard d’un véhicule. La distribution et les métaux utilisés dépendent de la technologie utilisée.

 

Qu’est-ce qu’une matière première critique ?

Le cobalt est donc considéré comme une matière première critique pour l’industrie.

La production (extraction et raffinage) de ces matières premières critiques est généralement concentrée dans quelques pays. Cependant, pour certains d’entre eux, la demande est croissante, comme dans le domaine des batteries, des panneaux photovoltaïques ou des moteurs électriques.

Vous pouvez consulter ici la liste 2020 des matières premières critiques pour l’Union européenne.

 

Le cobalt fait face à de nombreux défis, notamment concernant des problématiques très sensibles comme la corruption, le travail des enfants ou les conditions de travail très précaires, entraînant des accidents mortels dans les mines.

Certaines sociétés ont trouvé des solutions, comme BMW qui s’approvisionne en cobalt au Maroc et en Australie. Tesla, de son côté, utilise déjà des batteries sans cobalt.

 

Dans la même série, « Les matières premières, sous un angle différent » :

  1. Le chocolat
  2. Le tournesol
  3. Le café
  4. Le cuivre
  5. L’aluminium
  6. L’acier wootz
  7. L’étain
  8. L’hydrogène
  9. Le maïs
  10. Le riz
  11. Le coton
  12. Le blé romain
  13. Blé romain et politique alimentaire
  14. L’or
  15. Le sucre
  16. L’argent
  17. Le nickel
  18. Le gaz naturel

 

Sources :

MAQ 1-12 (aiecm3.com)

Cobalt — Wikipédia (wikipedia.org)

Composants D’un Téléphone Portable : De Quoi Est Fait Votre Mobile ? (recommerce.com)

Transition énergétique: la France avance en terrain minier (bfmtv.com)

La face cachée des voitures électriques : l’exploitation par le travail (amnesty.org)

Découvrir & Comprendre – Les matières premières critiques (cea.fr)

Photo credit : robertohunger via depositphotos.com

Pascaline Stella Pascaline Stella

I worked as an information officer in the field of commodities in a bank. I have 20 years of experience.
What I like most about my job is researching, find the right information and finally that people are satisfied with my work.
I'm passionate in history. I'm interested in social media, and I am familiar in community management

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.