Les matières premières, sous un angle différent – 34. Le sodium

Print Friendly, PDF & Email

La Suisse est une plaque tournante du négoce des matières premières. Saviez-vous que cette activité représente 4 % du PIB suisse, et même 22 % des recettes fiscales pour le canton de Genève ? Nous continuons d’explorer ce vaste sujet sous un autre angle, et nous publions une série d’articles, en nous focalisant à chaque fois sur une matière première avec des anecdotes, des citations. Cette semaine, nous abordons le sodium.

sodium

Données historiques

Le sodium est connu depuis longtemps comme un composé. En 1807, Sir Humphry Davy a séparé cet élément par électrolyse de la soude caustique. Au Moyen Âge, un composé de sodium nommé sodanum en latin était utilisé pour traiter les maux de tête.

 

Etymologie 

Le terme « sodium » dérive de l’anglais « soda », pour « soude ». Quant au symbole, il est issu du grec « nitron », terme qui désigne le natron, un sel naturel.

 

Utilisation

Il est utilisé dans divers domaines. On peut citer le chlorure de sodium (NaCl, sel de table), la soude caustique (NaOH) ou encore le carbonate de sodium (Na2CO3), qui sont produits dans l’industrie.

Il est également employé dans la production de l’indigo, adoucissant, absorbeur d’humidité seul ou en combinaison avec le potassium, etc. De plus, les lampes à vapeur de sodium sont très répandues pour l’éclairage public.

De plus, il est utilisé dans l’industrie pharmaceutique, les cosmétique, et beaucoup d’autres usages.

 

Son rôle dans la transition énergétique

Jules Verne, dans Vingt Mille Lieues sous les mers, avait prédit : « Les piles au sodium doivent être considérées comme les plus énergétiques. » C’était il y a 152 ans.

Le capitaine Nemo comparait ces piles à celles au zinc.

 

Sodium versus lithium

Il a été démontré que les batteries sodium-ion ont le potentiel de surpasser les batteries lithium-ion en puissance.

Celui-ci est plus abondant et moins coûteux que le lithium.

Toutefois, les batteries sodium-ion conservent une densité énergétique faible, ce qui les rend plus lourdes. En effet, cet élément est trois fois plus lourd que le lithium, ce qui signifie que les batteries sodium-ion sont également plus lourdes et surtout s’usent rapidement.

 

Et maintenant ?

La société de conseils spécialisée dans les matières premières Wood Mackenzie, estime que les batteries au sodium coûteront 40 % de moins que les batteries lithium-fer-phosphate (LFP).

De son côté, la société chinoise CATL a annoncé développer la seconde génération de batterie sodium-ion qui utilisent du nickel en petite quantité.

 

Dans la même série, « Les matières premières, sous un angle différent » :

  1. Le chocolat
  2. Le tournesol
  3. Le café
  4. Le cuivre
  5. L’aluminium
  6. L’acier wootz
  7. L’étain
  8. L’hydrogène
  9. Le maïs
  10. Le riz
  11. Le coton
  12. Le blé romain
  13. Blé romain et politique alimentaire
  14. L’or
  15. Le sucre
  16. L’argent
  17. Le nickel
  18. Le gaz naturel
  19. Le cobalt
  20. Le lithium
  21. Le zinc
  22. Le vanadium
  23. Le néodyme
  24. Le praséodyme
  25. Le dysprosium
  26. Le minerai de fer
  27. Le platine
  28. Le palladium
  29. Le rhodium
  30. Le biogaz
  31. L’hydroélectricité
  32. L’orge
  33. Le soja

 

Sources :

Histoire (techno-science.net)

Wikipédia (wikipedia.org)

Le monde est dépendant des batteries lithium-ion et des matériaux qui permettent de les fabriquer – Transitions & Energies (transitionsenergies.com)

Le géant chinois CATL développe les batteries de demain (caradisiac.com)

Photo credit : nmcandre via depositphotos.com

Pascaline Stella Pascaline Stella

I worked as an information officer in the field of commodities in a bank. I have 20 years of experience.
What I like most about my job is researching, find the right information and finally that people are satisfied with my work.
I'm passionate in history. I'm interested in social media, and I am familiar in community management

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.