Les matières premières, sous un angle différent – 43. Le titane

Print Friendly, PDF & Email

La Suisse est une plaque tournante du négoce des matières premières. Saviez-vous que cette activité représente 4 % du PIB suisse, et même 22 % des recettes fiscales pour le canton de Genève ? Nous continuons d’explorer ce vaste sujet sous un autre angle, et nous publions une série d’articles, en nous focalisant à chaque fois sur une matière première avec des anecdotes, des citations. Cette semaine, nous abordons le titane.

titane

Données historiques

En 1791, le révérend et minéralogiste William Gregor découvre le titane.

Il isole ce qu’il nomme du sable noir, connu aujourd’hui sous le nom d’ilménite. Plus d’un siècle plus tard, soit en 1910, Matthew Albert Hunter, produit du titane pur à 99 %.

En 1939, un procédé industriel de fabrication sera mis au point, par Wilhelm Justin Kroll, métallurgiste et chimiste luxembourgeois.

 

Étymologie

Le titane dérive de Titans, fils de la Terre et du Ciel dans la mythologie grecque.

 

Utilisation dans l’industrie

L’industrie aérospatiale a besoin de titane pour fabriquer des trains d’atterrissage, des pales et des disques de turbine. L’industrie maritime, quant à elle, utilise la feuille de titane pour fabriquer des navires et des sous-marins.

Dans le secteur automobile, il est employé dans les composants des moteurs à combustion interne.

 

Production

On utilise les minéraux de titane pour fabriquer de l’éponge de titane, transformant ainsi le métal pour des applications industrielles.

Selon l’U.S. Geological Survey (USGS), en 2021, la Chine était le premier producteur mondial d’éponge de titane. Le Japon suit avec près de 17%, après quoi on trouve la Russie avec près de 13% du marché. Le Kazakhstan, quant à lui, a produit 16 000 tonnes et l’Ukraine 3 700 tonnes.

 

Importation du titane

Le cabinet de conseil CRU considère qu’en 2021, c’est la Chine qui était le plus grand importateur d’éponge de titane avec plus de 16 000 tonnes, puis  les États-Unis, suivi du Japon qui est le plus grand exportateur d’éponge de titane vers la Chine et les États-Unis.

 

Et aujourd’hui

La société russe VSMPO-Avisma est un acteur incontournable. En effet, elle fournit du titane à Boeing et à Airbus. Ce dernier a d’ailleurs déclaré qu’il dépendait de la Russie pour la moitié de ses besoins en titane.

Le 21 juillet 2022, l’Union européenne a bloqué une proposition visant à sanctionner la société métallurgique russe VSMPO-Avisma PJSC.

 

Dans la même série, « Les matières premières, sous un angle différent » :

  1. Le chocolat
  2. Le tournesol
  3. Le café
  4. Le cuivre
  5. L’aluminium
  6. L’acier wootz
  7. L’étain
  8. L’hydrogène
  9. Le maïs
  10. Le riz
  11. Le coton
  12. Le blé romain
  13. Blé romain et politique alimentaire
  14. L’or
  15. Le sucre
  16. L’argent
  17. Le nickel
  18. Le gaz naturel
  19. Le cobalt
  20. Le lithium
  21. Le zinc
  22. Le vanadium
  23. Le néodyme
  24. Le praséodyme
  25. Le dysprosium
  26. Le minerai de fer
  27. Le platine
  28. Le palladium
  29. Le rhodium
  30. Le biogaz
  31. L’hydroélectricité
  32. L’orge
  33. Le soja
  34. Le sodium
  35. Le manganèse
  36. La batterie au plomb
  37. Le graphite
  38. Le chrome
  39. Le soufre
  40. Le silicium
  41. Le tungstène
  42. Le colza

 

Sources :

Wikipédia (wikipedia.org)

Explainer: Importance of Russian titanium to global industry | Reuters

EU blocks proposal to sanction Russian titanium maker VSMPO-Avisma – WSJ | Reuters

Photo credit : conceptw via Depositphotos

Pascaline Stella Pascaline Stella

I worked as an information officer in the field of commodities in a bank. I have 20 years of experience.
What I like most about my job is researching, find the right information and finally that people are satisfied with my work.
I'm passionate in history. I'm interested in social media, and I am familiar in community management

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.